AfficheCinquante ans après,
connaissez-vous Vatican II ?

 

Hausman Cours du soir, Noëlle Hausman et un groupe de professeurs
Premier semestre 2011-2012

 

Un demi-siècle après la convocation du Concile, que savons-nous des 16 documents finalement promulgués par les «Pères», de leur importance relative, de leur degré d’autorité ? Depuis la liturgie jusqu’aux religions non chrétiennes, en passant par la Parole divine et la liberté religieuse, voici présenté l’étonnant mystère d’une Église en mission. Différents professeurs offriront leur lecture des textes majeurs de Vatican II, proposés dans leur genèse, leur contenu, leur postérité.


En téléchargeant un fichier audio, vous acceptez les conditions légales   (voir ici) 
Ne donnez donc jamais de copie d'un fichier audio à un tiers :
invitez-le plutôt à visiter le site web de l'IET.

 

1.  Introduction : Un concile exceptionnel, Noëlle Hausman (29 septembre 2011)

2.  La constitution sur la liturgie Sacrosanctum Concilium, Pierre Gervais (6 octobre)

3.  La constitution dogmatique sur l’Église Lumen gentium, Noëlle Hausman (13 octobre)

4.  Le décret sur l’oecuménisme Unitatis redintegratio, Bernard Pottier (20 octobre)

5.  La déclaration sur les religions non chrétiennes Nostra Aetate, Jacques Scheuer (27 octobre)

6.  Le décret sur la vie religieuse Perfectae caritatis, Noëlle Hausman (10 novembre)

7.  La constitution dogmatique sur la révélation Dei Verbum, Philippe Wargnies (17 novembre)

8.  Le décret sur les laïcs Apostolicam actuositatem, Benoît Malvaux (24 novembre)

9.  La déclaration sur la liberté religieuse Dignitatis humanae, Benoît Carniaux (1er décembre)

10.  Le décret sur les missions Ad gentes, Noëlle Hausman (8 décembre)

11.  Le décret sur la mission et la vie des prêtres Presbyterorum ordinis, Pierre Piret (15 décembre)

12.  La constitution pastorale sur l’Église dans le monde Gaudium et spes, Edouard Herr (22 décembre)

13.  De Vatican II à nos jours, Noëlle Hausman (12 janvier 2012)

14.  « La réception de Vatican II est encore devant nous », Noëlle Hausman (19 janvier)