Cours et exercices
Second semestre 2018-2019

 

Marie-David WeillAncien Testament : Le livre de Job

Marie-David WEILL
lundi 9h40 – 10h40 (2 crédits européens)

Accablé par des malheurs en cascade, Job est ébranlé dans racines mêmes de son être. De la bénédiction à la plainte, du cri de révolte au silence d’adoration, du désir de mourir à la certitude de ressusciter, de la folie à la sagesse, tout est extrême dans le livre de Job, miroir du cœur de l’homme, hurlant à Dieu tant sa souffrance que son amour. Entre blasphème et invincible espérance, la frontière est souvent ténue… et le lecteur est pris à témoin…

 

Philippe WargniesNouveau Testament : Saint Paul. Premières et grandes épîtres

Philippe WARGNIES
lundi 8h30 – 9h30 (2 crédits européens)

On proposera d’abord des points de repère biographiques et rédactionnels. Ensuite, par des vues d’ensemble et l’approfondissement de certains passages, on présentera les Lettres aux Thessaloniciens et les grandes Épîtres : 1 et 2 Co, Ga, Rm, Ph. Même rapide, le parcours se veut attentif à diverses facettes de l’expérience et de la réflexion pauliniennes : dogmatique, morale, spirituelle et pastorale.

 

Philippe WargniesÉcriture Sainte

Philippe WARGNIES
jeudi 14h00 – 15h00 (2 crédits européens)

Le cours engage des réflexions de fond sur l’Écriture Sainte. Après une brève histoire des modes d’interprétation juifs et chrétiens, on se demandera : qu’est-ce que la Révélation ? En quel sens parler d’inspiration ? Pourquoi un Canon ? Quel type d’historicité reconnaître aux récits bibliques ? Comment s’articulent les deux Testaments ? Comment situer les multiples lectures et approches bibliques actuelles ?

 

Noelle HausmanEcclésiologie

Noëlle HAUSMAN
mardi 16h50 – 17h50 (2 crédits européens)

Du Nouveau Testament à Vatican II, les Églises prennent corps pour signifier, de préfigurations en accomplissement, l’unique Communion des saints : un « mystère » dont la théologie s’élabore par méditation des sources bibliques, patristiques, liturgiques, pastorales. Prenant appui sur cette trajectoire, le cours examinera l’horizon missionnaire de certaines questions.

 

Juan Carlos Conde CidAlain MattheeuwsLes sacrements de la réconciliation et de l'onction des malades (théologie, liturgie, droit canonique, pastorale)

Alain MATTHEEUWS, Juan Carlos Conde Cid
mardi 18h00 – 19h00 (4 crédits européens)
à partir du 24/04/2019 : mercredi 17h20 – 18h50

En se basant sur les rituels, le cours reprend dans une perspective pastorale les données bibliques, historiques et théologiques de ces sacrements et fait appel à des intervenants de l’extérieur pour en éclairer la mise en œuvre. Le cours sera attentif à la conversion en tant que démarche spirituelle dans la vie de chacun et dans celle de l’Église, comme le montra la démarche de « repentance » de Jean Paul II à l’occasion du Jubilé. La partie canonique du cours offre une présentation générale des dispositions du Code qui les concernent.

 

Thierry LievensThéologie morale fondamentale

Thierry LIEVENS
mardi 14h00 – 15h00 et
jeudi 16h50 – 17h50 (3 crédits européens)

Ce cours comprend deux parties. La première montre et déploie l’enracinement scripturaire de la morale catholique dans l’Ancien et le Nouveau Testament. La deuxième présente, à la lumière de l’Écriture et de la Tradition, une morale fondamentale systématique : Dieu comme Fin, la responsabilité de l’homme, conscience et loi, les actes humains, les éléments de l’action morale : intention, objet, circonstances, le choix moral, péché et miséricorde, morale et magistère, développement de la morale dans l’histoire de l’Église.

 

Paul FavrauxAtelier de lecture liturgique

Paul FAVRAUX (coordinateur)
horaire à déterminer

Cet atelier se tient dans la sacristie de l’église Saint-Jean-Berchmans. Le travail se fait par groupe de 4-5 personnes, à raison d’une seule séance par semestre.

 

Alain MattheeuwsExercices de confession

Alain MATTHEEUWS, Philippe Wargnies
lundi 16h50 – 18h20 (3 crédits européens)

On y donne des indications pratiques et on y présente des jeux de rôle significatifs des divers types de célébration du sacrement. On s’exerce au langage adéquat de l’écoute et de la miséricorde. Ces exercices de confession sont offerts aux futurs ordinands durant le dernier semestre de leur présence à l’IÉT. Ces exercices sont accessibles également à des prêtres récemment ordonnés.

 

Histoire de l'Église
(1ère période : 1er – 14ème siècles), 2

N.
vendredi 15h40 – 16h40 (2 crédits européens)

Suite du 1er semestre.

 

Bernard PottierL'œcuménisme

Bernard POTTIER
lundi 10h50 – 11h50 (2 crédits européens)

Comment situer l’Église catholique par rapport aux autres confessions chrétiennes, en évitant tant la crispation intégriste que l’irénisme dissolvant ? Nous répondrons en quatre phases : 1. rappels historiques essentiels (les sept Conciles, schismes d’Orient et d’Occident, les juifs en Europe) ; 2. les « principes catholiques de l’œcuménisme » définis par Vatican II ; 3. évaluation des grands dialogues doctrinaux récents ; 4 ; perspectives ouvertes par la conjoncture actuelle, notamment sur les ministères et l’Eucharistie.

 

Anne-Françoise LoiseauHébreu pour débutants, 2

Anne-Françoise LOISEAU
mercredi 08h30 – 10h00 (3 crédits européens)

Approfondissement des verbes hébraïques (conjugaison régulière et irrégulière) ; notions de syntaxes ; lecture de textes bibliques simples et justification des formes verbales.

 

Anne-Françoise LoiseauHébreu pour progressants, 2

Anne-Françoise LOISEAU
horaire à déterminer (2 crédits européens)

Lecture raisonnée et analyse grammaticale de quelques textes poétiques de la Bible hébraïque : prophètes ou psaumes.

 

Grec biblique pour débutants, 2

Diane de LHONEUX
lundi 16h50 – 18h20 (3 crédits européens)

Suite du 1er semestre.

 

Grec biblique pour progressants, 2

Diane de LHONEUX
horaire à déterminer (2 crédits européens)

Poursuite du travail du premier semestre à travers la lecture de textes vétéro-testamentaires.

 

Cycle de maîtrise : modules de méthodologie

Un groupe de professeurs
Deux séances sur l'année
Mercredi 14h30 – 15h30 (3 crédits européens)

Comment évaluer une recherche théologique ?