Critères d'admission

Les clercs, religieux ou religieuses ne peuvent être admis comme étudiants réguliers qu’avec l’accord écrit de leur Ordinaire ou Supérieur compétent.

Les candidats laïcs se recommanderont d’un répondant ecclésial autorisé.

L’engagement dans l’Institut requiert également une maturité humaine et chrétienne suffisante. Celle-ci implique normalement que le candidat ait discerné à quelle mission il entend se préparer dans l’Église. Elle suppose en outre qu’il ait acquis, préalablement à ses études théologiques, une qualification socioprofessionnelle, éventuellement sanctionnée par un diplôme, ainsi qu’une culture générale et une aptitude à la réflexion philosophique. Aussi l’âge minimum d’admission est-il fixé à vingt-quatre ans accomplis, certaines dérogations pouvant être admises.

Des auditeurs et auditrices libres sont également admis à participer aux activités de l’Institut, moyennant l’approbation du Président et du professeur responsable.