L’IÉT repense son avenir

Communiqué de presse de la Compagnie de Jésus à Bruxelles

L’Institut d’Etudes Théologiques de Bruxelles repense son avenir.

Depuis plusieurs années l’Institut d’Etudes Théologiques, Faculté de théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles, réfléchit à son avenir. Au départ, l’IET était destiné principalement aux étudiants futurs prêtres  jésuites, mais depuis trente ans, il  accueille aussi des séminaristes venus d’une vingtaine de diocèses français, des religieux(ses), ou encore des laïcs issus de Communautés nouvelles.  Depuis 2004 les jésuites européens étudiant la théologie en français ont été regroupés à Paris.

L’effort consenti en hommes et en finances s’est avéré au fil des ans de plus en plus difficile à soutenir. La Compagnie de Jésus a donc décidé de réorienter sa présence théologique sur Bruxelles.

Après de nombreux échanges et discernements avec les partenaires principaux de l’Institut, en dialogue avec l’Archevêché de Malines-Bruxelles, le Supérieur Général de la Compagnie de Jésus a pris la décision de demander à la Congrégation pour l’Education Catholique la suspension de la Faculté en septembre 2019.

Cette décision importante attristera tous ceux et celles qui ont trouvé dans la formation dispensée à l’IET une nourriture pour leur foi et son approfondissement.   La Faculté a formé plus de 1100 prêtres.  7  d’entre eux sont aujourd’hui  évêques(1). La Compagnie de Jésus est  heureuse d’avoir pu contribuer à leur formation et exprime sa grande reconnaissance envers tous les évêques et responsables qui lui ont fait confiance ainsi qu’envers les très nombreux professeurs non-jésuites qui ont contribué à cet important service d’Eglise.

L’Institut d’Etudes Théologiques a été fondé en 1968, pour succéder à la Faculté jésuite Saint-Albert à Eegenhoven (Leuven). L’année 2018 sera donc l’occasion de célébrer le jubilé de 50 ans de l’IET et de rendre grâce pour ce demi-siècle d’enseignement et de recherches théologiques (cfr.  www.iet.be).

Si l’Institut d’Etudes Théologiques est amené à cesser en 2019 ses activités en tant que Faculté ecclésiastique de théologie, il ne fermera pas ses portes pour autant. Il est porteur d’une tradition et d’une pédagogie originales qui peuvent se décliner de bien des manières et continueront à porter du fruit pour le peuple de Dieu.

La Compagnie de Jésus mettra à profit les deux années académiques à venir pour élaborer, en partenariat avec l’Église locale, un projet de service théologique plus léger, moins onéreux en ressources humaines et financières. Ce projet se veut au service de la population bruxelloise en y incluant la dimension européenne de celle-ci.  À ce pôle théologique pourront s’articuler d’autres dimensions : pastorale (en lien avec l’église Saint-Jean Berchmans), spirituelle (accompagnement, Exercices Spirituels) et sociale (partenariat avec le Jesuit Refugee Service Belgique et le Centre AVEC, centre d’analyse sociale de la Compagnie de Jésus).

             (1) Le 8e, Antoine de Romanet, vient d'être nommé évêque aux Armées françaises ce 28 juin !

Bruxelles, 28 juin 2017

                                             

           P. Franck Janin sj,                           P. Thierry Lievens sj,
Provincial de Belgique méridionale         Président IET
           et du Luxembourg

Publié dans Non classé
Un commentaire sur “L’IÉT repense son avenir
  1. Micheline PHILIPPE dit :

    J'avais entendu dire que l'IET fermait ses portes, purement et simplement. Le communiqué me laisse présager une adaptation, et un renouvellement au service de l'Eglise. J'y vois là un trait caractéristique de l'Esprit Saint, tout en espérant que ce communiqué reflète une volonté réelle et non une forme de discours de circonstance… Dans cette vie nouvelle vers laquelle l'institut se dirige, je vois aussi cette situation comme une réelle opportunité de vivre votre devise fondamentale que je trouve extraordinaire: "être là où l'Eglise n'est pas."… Parce que toute forme de mort est en réalité un pas vers une expression de Résurrection, je vous souhaite vraiment le meilleur, dans la mouvance constante de l'Esprit Saint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*